Rechercher

Oscar Correia "Je suis très content de ce premier tour"

Oscar Correia finit ce premier tour avec 11 buts à son compteur, ce qui fait de lui le 2ème meilleur buteur du championnat.


Oscar, peux-tu te présenter ? Je m’appelle Oscar Correia, j’ai 22 ans et je joue ma deuxième saison au Etoile Carouge FC. Parallèlement, j’effectue mon service civil au sein de l’EPI en aidant des personnes en situation de handicap.

Peux-tu nous expliquer ton parcours ? J’ai commencé le football à l’âge de 7 ans au FC City, ensuite, je suis passé par Etoile Carouge FC en M15 avant de rejoindre le Servette FC en M16. J’ai ensuite eu la chance d’être champion suisse avec le Servette FC en M18 sous les ordres de Massimo Lombardo.


Suite à cette belle saison en M18, j’ai pu rejoindre la première équipe du Servette FC pendant quelque temps. A cette époque, j'ai été mal conseillé, mais aujourd'hui j'endosse l'entière responsabilité d'avoir fait confiance à la personne qui gérait mes intérêts. Sur les conseils de mon ancien agent, je suis parti au Brésil pour évoluer durant une saison au Fluminense FC.

Après une année au Brésil, je suis revenu en Suisse grâce au coach Codeas qui était l'entraîneur du FC Lancy. J'ai rompu toutes relations avec les personnes qui s'occupaient de moi et je me suis concentré sur ma saison à Lancy. Après une année sous les ordres de Codeas, je suis revenu au Etoile Carouge FC grâce à Piero Costantino et Jean-Michel Aeby qui m'ont témoigné toute leur confiance et aujourd'hui, je suis très heureux d'évoluer dans ce club.


Qu'est-ce que s'est passé avec tes anciens agents ?

C'était difficile, car comme je l'ai dit, j'ai fait confiance aux mauvaises personnes, aujourd'hui, je ne veux plus en entendre parler et je me concentre sur mon football. C'était des mauvais choix, on m'a promis monts et merveilles. Cette mauvaise expérience m'a permis de me reconcentrer sur l'essentiel. J'ai beaucoup apprit de cette situation et maintenant, je sais ce que je veux et dans quelle direction je veux aller.

Je suis très content de m'être relancé à Carouge, ce n'était pas gagné d'avance, mais je progresse et j'espère continuer dans cette direction en travaillant dur pour atteindre mes objectifs.

Comment tu évalues ce premier tour ? Je suis très content de ce premier tour autant personnellement que collectivement. On travaille dur toute la semaine pour être performant le week-end, en donnant le meilleur de nous même à chaque match.

On a une équipe très forte. On ne se connaissait pas tous au début de la saison, mais il y a eu rapidement une très bonne cohésion de groupe qui nous permet de tous tirer sur la même corde et de gagner des matchs.

Je pense qu l'on a les moyens de jouer la montée si Yverdon se relâche au deuxième tour. Si on se concentre sur nous et que l’on continue comme ça, on peut largement finir dans le top 3 et peut-être même prendre la première place.

Qu’est-ce qui fait la force de cette équipe ? L’état d’esprit, on a un très bon groupe, tout le monde s’investit à 100%. On défend et on attaque en équipe et je pense que cela fait la différence. Si on joue chaque week-end à notre meilleur niveau, on peut battre n’importe quelle équipe.



Comment tu as vécu ce changement de ligue en Promotion League ? Très bien, c’est un niveau beaucoup plus intéressant, le niveau est plus élevé et on doit faire face à des équipes bien plus structurées et organisées. Cela permet une amélioration constante de l’équipe.

Quelle est ta méthode de travail pour être performant en match ? Je ne me pose pas de question, je travaille toute la semaine à l'entraînement pour donner le meilleur de moi-même. Et je garde toujours en tête ce petit challenge de finir dans le top 3 des meilleurs buteurs, mais cela passe au second plan, je me concentre d’abord sur l’équipe.


J'ai la chance aussi d'avoir le soutien de mes proches qui me suivent et m'encouragent tous les week-end.

Quelle est la différence entre les entraînements que tu as suivis au Brésil et ceux d’ici ? Tout d’abord, les températures, on s’entraîne sous 35 degrés donc il faut vite s’adapter. En termes de football, il n’y a pas de grande différence. On retrouve pas mal de similitudes dans la philosophie de jeu et de formation malgré le fait que le côté athlétique est plus poussé notamment avec beaucoup de renforcement musculaire et de séances de musculation.



Comment tu vois la suite de ta carrière ? Je vais continuer à travailler dur pour me donner les moyens d’évoluer au plus haut niveau. Mon objectif serait d’atteindre la Super League, mais sans brûler les étapes, j’y vais petit à petit.




[Thomas Castagna]

582 vues
Nissan.png
Scrasa.png
Ochsner.jpg
Adidas.png

© 2018 Etoile Carouge FC